2010 – Projet côtier

Des rivières à la mer : Vers une gestion intégrée de la zone côtière Kamouraska – Rivière-du-Loup, Arrimage ZIP-OBAKIR

Carte de la zone côtière 

Carte de zone côtière et BV

Ce projet est la seconde phase d’une démarche initiée par le Comité ZIP du Sud de l’estuaire et la MRC de Kamouraska en 2008-2009. La première phase en était une de réflexion sur la problématique environnementale en lien avec le fleuve Saint-Laurent; la hausse du niveau des eaux et les fortes crues qui menacent les installations riveraines, l’érosion des berges, la qualité de l’eau, l’accès public au Saint-Laurent, la gestion des eaux domestiques et le délabrement des aboiteaux.

      Document issu de la première phase:
Quintin, C. Lajoie, M. et Plante, S. 2009  Des rivières à la mer : Vers une gestion intégrée
de la zone côtière du Kamouraska.  Comité ZIP du  Sud-de-l’Estuaire, Rimouski, Québec.
164 p. (incluant les annexes) 

La seconde phase est en marche depuis 2010 et vise à consolider l’arrimage entre le comité ZIP et l’OBAKIR pour la gestion de la zone côtière. La création d’une table de concertation des acteurs côtiers est aussi en formation.

L’harmonisation des modes de fonctionnement des tables de concertation pour les bassins versants et en milieu côtier est cruciale pour éviter le dédoublement des mandats et la confusion auprès du milieu. Ce projet pilote permettra l’arrimage des mandats des deux organismes. La phase I du projet a déjà permis d’entrevoir une approche nouvelle pour couvrir tout le territoire incluant les bassins côtiers. La table de concertation en milieu côtier fait le lien entre tous les bassins versants du territoire de l’OBAKIR en unifiant les embouchures de chaque affluent et en se préoccupant des bassins côtiers.

Le milieu côtier possède ses propres enjeux et problématiques et justifie l’existence de sa propre table de concertation. La zone côtière est un lieu de transition entre les bassins versants et le Saint-Laurent. De par la richesse de la rencontre des eaux douces avec l’eau salée, le milieu côtier regorge d’habitats et d’espèces qui lui sont propres. On y retrouve une biodiversité importante et unique. De surcroît, la majorité de la population du Québec vit sur les rives du Saint-Laurent. Les conflits d’usages sont par conséquent plus susceptibles d’y éclater. Compte tenu de toutes ces considérations, l’existence d’une table de concertation en milieu côtier réunissant l’ensemble des acteurs concernés est incontournable dans une perspective de gestion intégrée du Saint-Laurent et des bassins versants qui aboutissent au Saint-Laurent.

Puisqu’elle combine à la fois des enjeux propres aux milieux d’eau douce et au milieu marin, cette table de concertation en milieu côtier relève de l’OBAKIR et du comité ZIP. Cette table sera un lieu d’échanges et de dialogue pour la concertation en milieu côtier sous la direction de l’OBAKIR et de la ZIP.

Le projet vise à consolider la table de concertation en assurant la permanence et la représentativité des membres de la table. Cette table devra mieux cerner et préciser davantage les enjeux et les problématiques du milieu côtier et les prioriser en tenant compte d’une démarche méthodologique approuvée. La table sera chargée d’élaborer des actions concrètes, dans le cadre d’un plan d’action, pour assurer une saine gestion de la zone côtière.

Objectif principal du projet

« Mise en place d’un processus assurant un dialogue entre la société civile, les organismes et la population afin d’affirmer un dialogue territorial permettant une avancée majeure en terme de gestion de la zone côtière et assurer la  mise en place d’une table de concertation permanente pour la zone côtière couverte par le territoire de l’OBAKIR. »

Les partenaires du projet sont l’OBAKIR, le comité ZIP du Sud de l’Estuaire et le Centre de Recherche sur le Développement Territorial de l’UQAR, avec son programme d’Alliance de recherche universités-communautés-ARUC sur les défis des communautés côtières de l’estuaire et du Golfe du Saint-Laurent à l’heure des changements climatiques.

Les principales étapes du projet

  1. Consolidation la table côtière
  2. Priorisation des enjeux et problématiques et identification des actions à entreprendre
  3. Élaboration d’une vision commune
  4. Validation auprès des élus, des acteurs du milieu et des citoyens
  5. Intégration du plan d’action de la zone côtière au PDE de l’OBAKIR.

La finalité du projet étant de permettre le développement d’un modèle pour la prise en charge concertée de la zone côtière par un OBV et un comité ZIP.