Tous les projets

Mise en place de corridors fauniques au Kamouraska

Bandes riverainesHabitats fauniquesSensibilisation

Partager le projet

Facebook
Twitter
LinkedIn

Année(s) de réalisation

2019-2022

Financement

  • Plan d’action de l’approche régionale (PAAR)
  • Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ)

Partenaire(s)

  • Groupe conseil agricole de la Côte-du-Sud
  • Biopterre
  • 12 producteurs agricoles du Kamouraska
  • Groupement forestier Grand-Portage
  • Arbre-Évolution

Description du projet

Les boisés résiduels en milieu agricole sont des habitats importants pour plusieurs espèces fauniques et espèces d’insectes, dont les oiseaux champêtres, les pollinisateurs et les auxiliaires de culture. L’isolement des boisés et la diminution de leur superficie affectent la biodiversité, notamment en raison du manque d’habitats de qualité (aires d’alimentation et de reproduction) et de corridors de migration. Il est essentiel de protéger et de restaurer ces corridors sur les territoires fragmentés par les routes, les villes et les parcelles cultivées, et ce, afin de restaurer la connectivité au sein de ces réseaux d’habitats et de s’assurer qu’ils maintiennent leurs fonctions écologiques.

D’une durée de 3 ans, ce projet comprend 2 phases :

  1. La localisation et l’identification des peuplements forestiers des boisés agricoles présents dans les secteurs ciblés. La priorisation des endroits où le gain d’habitats fauniques est le plus significatif. La rencontre de producteurs présents dans les secteurs ciblés afin de les sensibiliser à l’importance des habitats fauniques en milieu agricole.
  2. La réalisation d’aménagements agroforestiers collectifs avec la participation des producteurs agricoles.

Enjeux et problématiques ciblés

  • Bris de la connectivité faunique sur le territoire agricole de la MRC de Kamouraska
  • Perte d’habitats fauniques

Résultats

  • 4 secteurs ciblés où favoriser la connectivité faunique : La Pocatière, Rivière-Ouelle, Kamouraska, Saint-André.
  • Une activité de sensibilisation à la ferme.
  • Une vingtaine de producteurs agricoles sensibilisés.
  • La réalisation d’une capsule vidéo de sensibilisation vue par plus de 5800 personnes.
  • La concertation de 3 intervenants du territoire afin de contribuer au développement d’un service-conseil en agroforesterie au Club conseil agricole de la Côte-du-Sud.
  • 4 projets collectifs, incluant 12 producteurs agricoles du Kamouraska, pour l’implantation de plus de 28 km d’aménagements agroforestiers favorisant la biodiversité.
  • Rapport sur demande (à venir).

Projet suivant

Berce du Caucase